Questions que vous ne devriez jamais poser à une escorte

Dames de compagnieLes escorts, comme on le sait, sont des dames de compagnie. Elles accompagnent ses clients dans diverses activités, entre autres, des dîners d’affaires, des voyages, allant même jusqu’à jouer le rôle de petite amie. Mais il faut savoir que tout n’est pas permis avec une travailleuse du sexe, surtout une escort Paris. Pourquoi? Même si on paie « le temps consommé » il y a quelques détails à prendre en compte.

Le respect de sa vie privée

Avant la prise de rendez-vous avec une escort Paris, on doit se renseigner à son propos. De toute façon, l’escorte affiche sur son profil toutes les informations lui concernant et sa prestation sur son site Internet ou encore dans les diverses agences spécialisées. Il suffit donc pour chaque client de choisir celle qui répond le plus à ses exigences. Pour le respect de la vie privée d’une escorte, le client ne doit pas la contacter via un autre moyen que celui qui est indiqué (soit par e-mail, soit par téléphone), et ce, même si ce dernier a trouvé un compte de réseau social personnel, cela ne l’autorise de l’utiliser aucunement.

Et lors du rendez-vous, on ne doit jamais demander à une escorte son statut relationnel : si elle a quelqu’un dans sa vie, si elle est mariée ou en couple, en guise d’exemple. Il est crucial de respecter d’une manière absolue les limites tant émotionnelles, sexuelles, physiques que mentales. À cela s’ajoute l’autonomie de la travailleuse du sexe qui est également essentielle. Au cas où elle refuse une chose qu’elle ne veut pas faire, il faut respecter sa requête. Il y a d’autres moyens de communiquer ces limites, et ce, de manière orale et explicite et pourquoi pas avec des indices ? En outre, si l’on rencontre des escorts par hasard, dans un contexte autre que son travail, on doit de même respecter sa vie privée. On ne doit jamais l’approcher à moins qu’on soit sûr que cela est acceptable.

Escorte : les limites professionnelles

Même si on apprécie la compagnie des escorts lors de la rencontre, on ne doit pas la pousser à avoir une relation amoureuse avec soi. Peut-être qu’avec le temps, si l’envie leur en prend, elles vont le suggérer d’elles-mêmes. Pour l’heure, le respect de la limite professionnelle est très important pour une escort Paris cherchant d’une manière claire à distinguer ses clients des personnes qu’elle côtoie en dehors de son travail. Cela ne veut pas dire que le maintien d’une relation professionnelle est une indication que cette dernière n’apprécie pas la compagne de son client. Il en est de même pour le respect du temps de la session pour lequel on a payé.

Il est irrespectueux envers l’escorte de compter sur une durée plus longue que prévue. Si l’on souhaite rallonger la durée du temps, il faut lui faire la demande et payer ainsi la somme appropriée. Il arrive des fois qu’une escorte offre d’elle-même un temps supplémentaire à son client, pourtant il ne faut pas pousser pour l’obtenir, car on peut classer cela de « privilège » et non pas un « droit ».